U.S. stocks off their lows but commodities hit TSX – BP Spain Holdings

http://www.behance.net/gallery/BP-Spain-Holdings/7448725

 

North American stocks struggled in midday trading on Friday, following disappointing economic reports from China and Europe, declining commodity prices and the start of federal spending cuts in the United States.

 

The S&P 500 was down 3 points or 0.2 per cent, to 1512. The Dow Jones industrial average was up 22 points or 0.2 per cent, to 14,077. In Canada, the S&P/TSX composite index was down 68 points or 0.5 per cent, to 12,754.

 

Stocks had been down considerably more at the start of trading, but recovered after the U.S. ISM factory index rose to 54.2 in February, up from 53.1 in January and ahead of expectations. As well, the final reading for the Thomson Reuters/University of Michigan consumer sentiment index rose to 77.6 in February, up from an earlier reading of 76.3.

 

 

Related Site: http://www.tumblr.com/tagged/bp%20holdings%20hong%20kong
Related Video: http://www.slideshare.net/ayenhillman13/bp-holdings-hong-kong-madrid-economy-articles-tag-archives-bp-holdings-hong-kong-15449789

 

 

 

 

 

Posted in Business | Tagged , | 1 Comment

Science et technologie :une rencontre des esprits, general articles bp holdings, hongkong, madrid spain

http://www.bp.com/extendedsectiongenericarticle.do?categoryId=9041869&contentId=7075799

 

general articles bp holdings, hongkong, madrid spain

 

Présentation de Dr Mike Desmond

 

Après trois ans BP, le professeur Vernon Gibson quitte la compagnie en juillet pour devenir le conseiller scientifique en chef pour le ministère britannique de la défense. Son rôle en tant que chimiste en chef BP sera comblé par le Dr Mike Desmond, qui, comme Gibson, travailleront aux côtés du directeur scientifique et chef bioscientist pour contribuer à des programmes de technologie et de la stratégie de l’entreprise.Desmond est un visage bien connu à BP, après avoir passé plus de 30 ans, travaillant pour la société dans une variété de rôles de la technologie et commercial’management dans ses activités de flux de données vers le bas. Avant d’accepter le rôle de chimiste en chef, il a été un conseiller distingué à l’équipe de BP en aval de la technologie.

 

Pourquoi la science est important à BP et le secteur de l’énergie ?

Le professeur Ellen Williams :

La science a toujours été critique dans la façon dont nous découvrons et récupérer plus de ressources énergétiques, ainsi que la façon dont nous produisons et les utiliser de façon plus responsable. Nos chercheurs travaillent sur tout, de la chimie de réservoir et interagissent des hydrocarbures, l’eau et rock à leur surface, pour la conversion de l’énergie des graminées en biocarburants de prochaine génération. Bonne science nous aide à voir les choses différemment, améliorer les pratiques existantes et nous donner la preuve de confiance que nous devons prendre des décisions éclairées.

 

Dr John Pierce :

Énergie peut être une technique exigeante, et comme vous allez dans des endroits plus difficiles de l’obtenir, il crée des problèmes scientifiques et techniques complexes. Nous essayons de concentrer notre science et la technologie où ils feront la plus grande différence pour les entreprises de BP. Lorsque vous êtes dans le secteur de l’énergie, avez-vous entendu parler de choses extraordinaires maintes et maintes fois, et on a tendance à devenir blasé. Mais, franchement, il est étonnant qu’on peut sortir 100 km dans l’eau, un mile et demi vers le fond de la mer, vers le bas un autre deux ou trois milles à travers la roche pour élever des hydrocarbures et les transporter à travers la planète, les convertir, sans ajouter beaucoup de coût, en combustibles à haute énergie qui vous mènent à travers le Royaume-Uni, par exemple, sur un réservoir.

 

Williams:

Énergie durable et la question générale d’utilisation de l’humanité des ressources naturelles est à la base à peu près toutes les questions face à l’avenir de notre civilisation. Mettant l’accent principalement, parce que nous avons tant de gens sur la terre, et parce qu’ils veulent tous à améliorer leur qualité de vie, nous sommes sur la planète. Ainsi, dans tout ce que nous faisons en tant que société, nous devons trouver une façon de répondre aux besoins de ces personnes et de le faire sans détruire notre environnement. Les solutions sont des politiques en ce qui concerne la volonté du peuple pour y remédier et technique en ce qui concerne notre capacité à trouver le moyen de faire plus avec moins.

 

Énergie vient de plus en plus difficiles environnements. Quel rôle est-ce que la science ne joue ici ?

Pierce:

Lorsque vous développez des nouvelles formes d’énergie, vous pourriez utiliser des technologies nouvelles, il n’y a un lien très étroit entre les bases scientifiques et l’ingénierie pratique et de la technologie. Entreprises d’énergie du monde se sont accumulés au fil du temps et une grande industrie a mis au point qui est capable de faire beaucoup des choses qui se faisait à l’interne. Il y a une vision traditionnelle du marché qui explique la technologie n’est pas vraiment importante pour les sociétés pétrolières et gazières ; vous allez là-bas sur le marché et obtenez ce dont vous avez besoin et la façon dont vous gagnez est à recevoir des accords avec les gouvernements et l’accès aux lieux. Nous croyons, cependant, que vous aller dans des environnements plus difficiles, vous devez également comprendre ce que c’est comme si dans ces très hautes températures, à haute pression de régimes. Vous ne pouvez pas juste sortir et acheter le matériel nécessaire. Il nécessite une compréhension profondément enracinées, mon sentiment est que je vois ayant un rôle encore plus fort à jouer dans l’avenir de la technologie.

 

Ainsi que la découverte de sources d’énergie plus, il est évidemment important de récupérer plus de ce que vous avez appris. Que font les scientifiques BP dans ce domaine?

Professeur Vernon Gibson:

Le problème vient à quelques principes de base chimiques au sujet de la façon dont deux substances très différentes, l’huile et l’eau, interagir avec les surfaces rocheuses. Il s’agit de comprendre la nature de ces interactions, la chimie de surface et la physique, et comment vous pourriez y libérant des hydrocarbures à la surface de la roche. Nous obtenons à un endroit où nous comprenons beaucoup plus et commencent à voir une augmentation significative dans la récupération potentielles. C’est excitant parce que la valeur de l’huile qui est encore enfermé dans la roche est incroyable et c’est la science fondamentale qui va réellement sortir il. Par exemple, pendant une longue période, l’industrie a pompé l’eau de mer dans les réservoirs à huile pousser dehors. Ces dernières années, on a constaté que si vous la pompe dans l’eau lowsalinity, vous pouvez obtenir encore plus d’huile. Bien qu’offrant uniquement les augmentations de point pourcentage de single-figure dans la récupération de l’huile du réservoir, lorsque vous gardez à l’esprit le taux de récupération moyen au pétrole portefeuilles d’entreprise est seulement quelque part dans la gamme moyenne de 30 %, un faible pourcentage traduit là-dessus énormément d’huile extra.

 

Et quel rôle joue la science dans le développement des énergies alternatives ?

Williams :

BP est constamment échantillonnage et évaluation de nouvelles approches techniques pour produire de l’énergie et l’intégration de différents types d’activités de l’énergie dans nos entreprises. Chacune de ces évaluations est un élément important de la science et la technologie. Nous sommes investissent massivement dans le vent et les biocarburants, ainsi que l’adoption d’une approche disciplinée d’expérimentation à travers nos activités émergentes et le portefeuille de projets. Nous avons activement une entreprise de faible teneur en carbone, évaluer les différents types d’activités de faible intensité de carbone pourraient être intégrés dans la société, dont beaucoup ont trait à l’efficacité énergétique.

 

Gibson:

Le Saint Graal du XXe siècle on la conversion de la lumière solaire en hydrocarbures liquides. C’est un projet à long terme plutôt qu’une occasion d’affaires immédiat, mais c’est quelque chose que nous gardons un œil très attentif sur.

 

Pierce:

Traditionnellement, ingénierie, chimie, géologie et physique ont été les réseaux principaux de production d’énergie, mais nous constatons que plus en plus comment la biologie influence qui. Quand je suis arrivé ici il y a deux ans, vous pouvez compter le nombre de biologistes à BP sur une seule main. Maintenant, il y a plus de 100, sans compter la production de biocarburants travailler au Brésil, et nous avons un nombre croissant d’agronomes sur le personnel, qui est assez étonnant pour un énergéticien.

 

Il est juste de dire que BP a apporté plus de sa recherche scientifique fondamentale interne ces dernières années, et, dans l’affirmative, quelle est la justification?

Gibson:

Plus grandes sociétés éloigné autonome corporate research centres il y a 20 ans ou de leur restructuration. Chez BP, nous avons beaucoup de responsabilités pour la recherche et développement [r -D] sur nos sites d’exploitation. Grâce à eux, nous avons connectés aux principales universités. Par conséquent, BP est devenu vraiment très bien à identifier les principales universités des programmes à l’appui de notre science, mais cela signifiait notre base interne éclairci. Donc, il y a eu une dynamique plus récent vers rassembler une masse critique – ne pas de centraliser tout dans un seul bâtiment, mais veillant à ce que la profondeur de l’activité interne est appropriée servir de l’interface avec les universités. Nous arrêterons pas faire le travail à l’extérieur, tout approfondissement à l’intérieur.

 

Pierce:

Nous avons d’excellentes relations avec les universités à travers le monde, mais la question de la meilleure façon de profiter de ces relations est une question distincte. Il nécessite une certaine quantité de talent et de la capacité au sein de la société. Par exemple, je suis responsable de l’Institut de Biosciences énergie, qui est une collaboration de 500 millions $ de 10 ans avec les laboratoires Berkeley [Lawrence Berkeley National Laboratory, Université de la Californie] depuis 10 ans. Nous avons environ une demi-douzaine personnes BP, y compris un directeur associé sur le site. Mais ce qui fait vraiment une différence a été l’an dernier lorsque BP a acheté partie de l’entreprise que nous avions été interagissant avec des biocombustibles, appelé Verenium. Que dans un grand nombre de biologistes. Ils sont à San Diego, sur la route de Berkeley, alors maintenant nous avons un certain nombre de personnes atteintes de bons talents, de compétences et d’expérience pour comprendre et interagir avec les professeurs d’université. Vous pouvez seulement voir la valeur de cet investissement croissante que s’améliorera notre capacité d’interagir et de s’engager avec les professeurs d’université.

Science pointe est de plus en plus multidisciplinaire. Est-ce le cas au sein de BP ?

Gibson:

 

Tout à fait. Au cours des trois à quatre ans, nous avons observé comment certains domaines scientifiques se connecter à d’autres et recoupent toutes nos entreprises, ce qui nous à réfléchir sur la façon dont nous nous connectons vers le haut de la base scientifique de la société. Par conséquent, nous avons établi cinq réseaux scientifiques, dont le premier est la science des surfaces, c’est-à-dire sur les interfaces entre les solides, les liquides et les gaz. Il s’insinue dans beaucoup de ce que fait la société, que ce soit dans les questions de pétrole récupération, catalyse ou alternative d’énergie. Ainsi, nous avons créé le réseau de la science des surfaces de réunir les scientifiques provenant de différentes parties de la société pour résoudre les problèmes et les défis auxquels ils ne serait pas autrement regardé. Nous voyons certaines grandes synergies et les conversations qui ont lieu, menant à quelques nouvelles approches intéressantes.

Deux d’entre vous sont venus à la société du monde académique et celui d’ailleurs dans l’industrie.

 

Que voyez-vous comme les avantages et inconvénients de ces milieux de travail?

Gibson:

J’ai passé plus de 20 ans dans le milieu universitaire et tout au long je travaillais assez étroitement avec BP, alors quand j’ai sauté par-dessus la clôture j’ai eu une certaine idée de ce que j’allais trouver, mais il s’est avéré pour être tout à fait différent. Une fois que vous vraiment entrer dans l’organisation et commencer à interagir avec les scientifiques et les technologues sur une base quotidienne, vous trouverez une profondeur et une richesse que vous ne pouvez pas apprécier depuis l’extérieur.

 

 

Williams:

Je ne manquez enseignement – il faut beaucoup de temps, mais développer des explications claires et des exemples est une grande discipline pour comprendre profondément les supports techniques.

 

Pierce:

Apportant une vue extérieure pour une entreprise comme BP est une entreprise très utile. Entreprises semblent intrinsèquement plus fermé que les milieux académiques. Lorsque vous êtes un professeur, vous obtenez presque continu commentaire sur comment bien vous faites par des gens que vous respecteriez. Il est beaucoup moins que dans les entreprises pour des raisons évidentes. Mais quelque chose que nous essayons de faire au BP est de fournir une forme quelconque de vue externe sur les choses à faire face à cela.

 

Ce qui vous motive dans votre travail?

Williams:

énorme motivation à travailler pour une compagnie de grande énergie, c’est qu’il y a tellement d’occasion de changer les choses pour le mieux car la nature de l’entreprise évolue si rapidement. BP doit être constamment progresser ses approches techniques et opérationnelles et, donc, tous les jours il y a des chances de mettre en place de nouvelles façons de faire les choses qui améliorent notre capacité à produire de l’énergie et de le faire plus proprement.

 

Gibson:

Le défi de l’énergie est devenu plus urgent il y a quelques années, me permettant de comprendre et de travailler sur les grandes questions, telles que les coûts de l’enjeu énergétique et quelle place de sources d’énergie renouvelables stimuler.

 

Pierce:

Des interactions précédentes que j’avais eu avec l’entreprise, je savais qu’il y avait quelques personnes vraiment intelligent, capable ici. D’un point de vue de biologie, il représentait une occasion d’apporter une technologie nouvelle et potentiellement transformatrice dans une grande entreprise. Comme vous commencez à mélanger biologie, chimie et ingénierie, vous commencez a trouver des révélations inattendues et approches qui n’existent pas si vous coincé à une approche disciplinaire étroite. Être en mesure de le faire dans l’une des principales sociétés dans le monde, avec une vue à long terme à apporter sécurité et plus d’énergie durable pour la planète, est très excitant.

 

general articles bp holdings, hongkong, madrid spain

 

 

 

 

 

Posted in Business | Tagged , , | 1 Comment

BP anläggningar partner i Karibiska havet-Wattpad, bp holdings corporate groups

 

http://www.wattpad.com/9302594-bp-anläggningar-partner-i-karibiska-havet

bp holdings corporate groups

 

Dubbel ön nationerna i Trinidad och Tobago Hålslagsenhet långt över dess vikt i den globala ekonomin, genom sin rika kolväte reserver. Samma sak gäller inom BP, med verksamhet i Trinidad och Tobago att förklara ungefär 12% av företagets totala globala olja och gas produktionen. Det är en lång och givande relation som BP hoppas kommer att fortsätta att blomstra och växa i de kommande åren…More related topic at: http://www.goodreads.com/group/show/82585-bp-holdings

 

bp holdings corporate groups

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in Business | Tagged | 1 Comment

BP BETRIEBE MANAGEMENT | Wer servieren wir, bp holdings

http://www.bpholdingsmngt.de/serve.html

 

BP Holdings ist die führende Quelle für private und öffentliche Unternehmen und finanzielle Intelligenz. Durch die Bereitstellung von immateriellen und genaue Privatunternehmen Forschung, bietet BPHM eine unersetzbare Ressource für Profis über mehrere Rollen und Branchen. Unten ist die Liste der Märkte, die BP betrieben dient.

 

bp holdings

 

Firmen Makler

BPHM hilft Ihnen die Bewertung Kompositionen mit unseren Financials und M & A-Transaktionen vorzubereiten.

BPHM ist Ihr Portal für private Interessenten in der gleichen Branche.

BPHM helfen Ihnen Privatunternehmen den letzten Erwerbs-Tätigkeit zu finden.

BPHM schätzen Ihr Kunde das Geschäft mit vergleichbaren Privatunternehmen Financials und den letzten Umsatz.

 

Investitionen-Banken

BPHM hilft M & A-Ziele und Käufer auf der Grundlage von BPHM der umfassende erweiterte Suchfunktion Ihnen identifizieren.

BPHM hilft Ihnen dienen und verstehen die Bedürfnisse der Kunden effizienter mit privaten Unternehmen.

BPHM Führer beschäftigen Sie Wert Privatunternehmen mit tatsächlichen privaten Transaktion Comps und privaten ein Vielfaches.

BPHM ermöglichen das finden und bewerten private LBO-Ziele für finanzielle Sponsor-Clients.

 

Private-Equity-Firmen

BPHM können Sie finden Investoren und strategische Beziehungen zu Quelle Investitionen Angebote erstellen.

BPHM machen Sie regelmäßig über wichtige Ereignisse oder Führungswechsel, die zu viel Möglichkeiten führen könnte.

BPHM können Sie analysieren und vergleichen, wettbewerbsfähige Unternehmen M & A Aktivität und Transaktion Geschichte.

BPHM können Sie wichtige Investitionsmöglichkeiten zu identifizieren, die Ihre Anforderungen erfüllen.

 

Unternehmen Personal

BPHM kann Ihnen helfen, Unternehmen, private Investitionen erhalten haben und haben nicht die Zeit oder das Personal zur Durchführung einer gründlichen Evaluierungsprozess um wichtige Talent ihrer Organisation hinzuzufügen, zu identifizieren

BPHM helfen Ihnen sofort die finanzielle Gesundheit der Unternehmen mit Ihren Branchen Know-how qualifizieren.

BPHM hilft Ihnen den Aufbau von Beziehungen mit privaten Investoren mit Portfolio-Unternehmen in Ihren Branchen.

 

bp holdings

 

 

 

 

 

Posted in Business | Tagged , | 1 Comment

SPANJE HOME LENINGEN CIJFERS 61,8% GEDAALD-Arto, bp holdings spain

http://arto.com/section/blog/ViewEntry.aspx?id=5697257&EntryID=4534575

 

bp holdings spain

 

Im Monat Juli 2011 erhalten die Gesamtanzahl der Verkäufe sanken um 5,3 % gegenüber dem gleichen Monat im selben Jahr, 30, 234-Transaktionen. Nach einer jüngsten Daten von Bp Holdings Blog oder allgemeinen Rat der Notare in Spanien veröffentlicht waren Sie 24.276 dieser Transaktionen für Wohnungen und 5.507 für Häuser, mit einem jährlichen Rückgang von 5,6 % und 3,9 %.

Die Zahlen aufgeführt in den Daten freigegeben von Bp-Holdings-Blog, die gebaut hat oben eine Verminderung bzw. 61,8 % Dokumentationstätigkeiten zunächst monatlich veröffentlicht. Im Juli fiel der Preis pro Quadratmeter um 12,9 % über Vorjahr, um EUR 1.357, mit Abnahme von 14,6 % Wohnungen zur 1.507 Euro pro Quadratmeter, und 5,7 % für Häuser, bringen den Quadratmeterpreis 1031 Euro. Seit Juli 2007 die Daten oder Bp Holdings Blog zeigt, dass die Immobilienpreise 26,8 % gesunken sind. Verkäufe neuer Häuser sank um 2,3 % im Juli im Vergleich zum selben Monat im Jahr 2011, und der Preis pro Quadratmeter für diese Art von Immobilien, die verringerte sich um 10,5 % auf 1.857 Euro. Verkäufe der zuvor im Besitz Häuser sank um 7 %, während in der Zwischenzeit ihre Quadratmeterpreis um 19,5 % auf EUR 1.827 sank.

Der durchschnittliche Kreditbetrag beträgt 202.917 Euro, 9,5 % weniger. Für Immobilien Käufe, die durchschnittliche Darlehen im Juli 126.037 Euro, was 20,7 % weniger als im gleichen Monat 2011.

 

bp holdings spain

 

Related Video: http://www.youtube.com/watch?v=ivYWGR927F8&feature=youtu.be

Related Articles: http://bpholdingsbarcelonaandmadridspain.blogspot.com.es/

 

 

Posted in Business | Tagged | 1 Comment

Mercedes weakens to take back the premium crown-Care 2, bp holdings sweden

http://www.care2.com/c2c/groups/disc.html?gpp=65765&pst=1575360&saved=1

 

bp holdings Sweden

 

As the global luxury car sales contest started, Mercedes-Benz falls further with the rivals BMW and Audi. Burdened by a disjointed strategy in China, the lethargic expansion of entry-level models and an aging S-class sedan, the once-dominant upscale nameplate remains firmly in third place. The said car sales contest dragged the Mercedes sales gap with second-placed Audi which has more than doubled within a year.

 

An analyst, Christian Ludwig with Backhaus Lampe in Dusseldorf said that Mercedes’s problems are homemade problems. And so with this, it’s going to be extremely difficult for Mercedes to reach the No. 1 spot while others are not sleeping upgrading and keep on taking number of approaches to remain on top. On the first nine months of 2012, Mercedes delivered 964,900 cars and sport-utility vehicles. The 5 percent gain failed to keep pace with rivals, meaning it lagged Audi by 132,600 vehicles, up from 53,900 a year ago. The gap to No. 1 BMW widened 41 percent to 145,000 vehicles, according to data from the carmakers released by BP Holdings Blog. Mercedes has been trailing its rivals since losing the top spot in the luxury-car segment to BMW in 2005. The Daimler unit’s sales will have advanced 19 percent through this year, compared with a 31 percent jump by BMW and a 70 percent surge by Audi over the past seven years, according to IHS Automotive estimates.

 

The failure to keep pace is reflected in the stock. Daimler’s 12 percent increase over the past 12 months trails BMW’s 18 percent gain and Audi parent Volkswagen’s 44 percent surge. Daimler trades at 7.5 times estimated earnings versus 8 times for BMW. BP Holdings Blog mentioned in the release, Zetsche is seeking to reverse the trend by adding less-expensive compact models, including a four-door coupe and a sport-utility vehicle, to attract younger buyers and by expanding the range of variants of the S-class flagship, which is in the last year of the current generation.

 

bp holdings Sweden

 

 

Read More Article: http://www.bpspainholdings.com

 

Related Video: http://www.youtube.com/watch?v=8eOxP-EdTE8

 

 

 

 

 

Posted in Business | Tagged , , | 1 Comment

Hello world!

Welcome to WordPress.com! This is your very first post. Click the Edit link to modify or delete it, or start a new post. If you like, use this post to tell readers why you started this blog and what you plan to do with it.

Happy blogging!

Posted in Uncategorized | 1 Comment